MENÚ

Tuile

Terminologie

Tuile:
Pièce céramique obtenue par pressage ou extrusion, séchage et cuisson d'une pâte argileuse, utilisée pour la réalisation de l'élément d'étanchéité de la toiture.
Toiture:
surface couvrant la partie supérieure d'un édifice et qui le protège de l’action des agents atmosphériques.
Pan de toiture (pente):
Chacun des plans inclinés définissant la toiture.
Ligne de pente maximale:
c'est la trajectoire que décrit la chute libre de l'eau sur le pan de toiture.
Auvent:
C'est l'extrémité inférieure en porte-à-faux du pan de toiture, qui évite que l’eau qui glisse le long de la toiture ne s’écoule contre le mur.
Droite de la pente:
Côté droit de la pente, lorsqu’on l’observe depuis l’auvent.
Gauche de la pente:
Côté gauche de la pente, lorsqu’on l’observe depuis l’auvent.
Noue:
Ligne qui unit deux pans de toiture, point de rencontre des eaux de pluie.
Arêtier:
Ligne qui unit deux pans de toiture formant une saillie.
Faîtage:
bord latéral du pan de toiture, sans protection supérieure.
Rive latérale:
Es el remate lateral del faldón de la cubierta que no se encuentra protegido por ningún elemento superior.
Pignon :
partie triangulaire d’un toit qui permet de lui donner deux versants.
Base structurelle:
Stabilise l’ensemble et forme la pente.
Charpente:
C'est l'élément sur lequel repose la toiture, résistant à l'action du vent et au poids de la neige. La charpente peut être continue ou discontinue:
- Lorsqu'elle est continue, elle est dénommée panneau et peut être constituée par des briques grand format, avec finition en mortier ou béton, plaques de fibrociment, panneaux composés de matériaux divers, etc.
- Les discontinues sont constituées par des liteaux, des profils, etc.
Chevron:
pièce de bois inclinée qui soutient les pannes.
Pannes:
pièces de charpente posées horizontalement.
Volige:
planches de bois rectangulaires fixées à côté d’autres sur les chevrons, destinées à réaliser un plancher continu pour supporter les matériaux de couverture de toiture.
Liteaux (ou lattes):
pièces de bois ou métalliques sur lesquelles sont fixées les tuiles ou les ardoises.
Fixation:
C'est le processus qui consiste à fixer la toiture sur le support. Selon la pente, vous pouvez utiliser des clous, des vis, des crochets, des agrafes, des mortiers ou des adhésifs spéciaux.
Tuile d’aération:
c'est la pièce qui permet de produire un courant d'air à la fois sous les tuiles et sous le support, ce qui empêche la condensation d'eau.
Faîtière:
Pièce qui garanti l’étanchéité tout au long des arêtières et de la ligne de faîtage.
Faîtière finale:
Pièce permettant la finition au bout de l’arêtière. Sa fonction est à la fois esthétique et d’assurer l’étanchéité de l’abergement avec l’auvent.
Faîtière double femelle:
Pièce qui permet de changer le sens de l’assemblage du faîtage, afin de pouvoir réaliser la finition entre le faîtage et la faitière finale dans un de ses bouts.
Faitière trois départs:
Pièce qui garantit l’évacuation de l’eau et l’étanchéité au point d’union d’un faîtage et de deux noues. La conception de la toiture doit s’adapter aux angles entre les faitages et noues prévues.
Fronton ou Ecusson:
Pièce pour la finition des extrémités du faîtage. Elle garantit l’étanchéité aux points de rencontre et permet une finition parfaite aux deux bouts du faîtage.
Coin:
Pièce qui comble l’espace provoqué par la partie plate de la tuile mixte sous le faîtage. Elle doit être placée le long des faîtages et des arêtières.
Support de cheminée:
Pièce de dimensions égales ou multiples de celles de la tuile, et dont la fonction est de supporter la cheminée.
Cheminée:
Pièce qui se combine avec la base pour cheminée pour résoudre la sortie de l’air d’une façon esthétique et fonctionnelle.
Tuile d’auvent:
Pièce à double fonction : d’une part embellir l’auvent et le rendre similaire à celui des toitures fabriquées avec de la tuile courbe et, d’autre part, prolonger le prolonger d’environ 15 cm, évitant ainsi l’humidité et les taches sur la façade. Elle facilitera le travail d’ouverture de l’auvent. Elle doit s’installer près de la précédente en la posant sous la tuile supérieure.
Rive latérale:
Pièce qui assure l’étanchéité à l’eau et à l’air le long des lignes qui bordent le pignon. Pour la tuile mixte, il est recommandé d’utiliser la rive sous tuile. Cette pièce existe pour le côté droit ou gauche. Pour la tuile plate, il est conseillé d’utiliser la rive universelle sur tuile.
Demi- tuile:
tuile dont la partie plate a été supprimée, qui se complémente avec les rives latérales.
Double tuile:
tuile qui comporte deux parties courbes et une plane, et se complémente avec les rives latérales.
Tuile en verre:
Élément en verre translucide de forme extérieure et dimensions égales ou multiples de celles de la tuile. Elles assurent le passage de la lumière pour éclairer les espaces situés sous la charpente.
Bavoir:
élément métallique ou en taule qui s’utilise pour la finition des rencontres avec parements.
Bandes imperméables malléables
bande imperméable flexible qui s’adapte à la forme courbe des tuiles pour la finition des rencontres.
Peigne d’auvent:
pièce qui permet la ventilation à travers l’auvent et empêche l’entrée d’oiseaux ou de petits rongeurs sous la tuile. Il a la forme d’un peigne et soutient les tuiles en les soulevant et en évitant leur hochement. Ces liteaux sont en plastique et possèdent des branches d’ancrage inférieur pour permettre la mise en place de la gouttière.

installation

  • Estimation de la pente:

     Pour garantir un bon comportement de la toiture, il faudra tenir compte des inclinaisons minimum recommandées, déterminées en fonction de la longueur du pan de toit et des conditions climatologiques de la zone de construction, comme l’indique le tableau. Pour des inclinaisons inférieures à celles qui sont recommandées, il faudra employer une barrière imperméable afin de garantir l’étanchéité de la toiture.

     Pour décider de la pente, il faut tenir compte de trois paramètres:

    • 1. Les zones qui divisent le territoire quant à la pluviométrie, l’action du vent, la charge de neige, etc.

    • 2. Outre ces trois zones, il convient de tenir compte des effets climatologiques qui découlent des situations locales dans chacune d’elles, car chaque zone présente trois partie différenciées:

        - Site protégé: normalement le fond d’une dépression entourée de collines et protégée du vent dans toutes les directions.

        - Site normal: plaine ou plateau qui peut présenter des dénivellations peu importantes.

        - Site exposé: zone de forts vents. À proximité de la mer, sur une frange de 5 km, sur le haut des falaises, îles ou péninsules étroites. À l’intérieur, ce sont des vallées étroites à vents forts, ou le haut des collines.

    • 3. Pour choisir l’inclinaison correcte du pan de toiture, il faut aussi tenir compte de sa propre longueur, dont nous distinguerons trois catégories:

        - 0 – 6,50 m.

        - 6,50 – 9, 50 m.

        - 9,50 – 12 m.


  • Distance entre les lattes:

    La distancia entre les lattes recommandée par HDR es:

      - Tuile mixta = 395 mm

      - Tuile occitania = 415 mm

      - Tuile marsellesa = 390 mm

      - Tuile moneo = 370 mm

    Toutes ces distances peuvent être vérifiées par le processus suivant, et sont comprises entre les distances maximale et minimale de pose.

    La distance moyenne pour le montage se calcule en utilisant des tuiles qui vont être mises en œuvre et en procédant ainsi:

      - On prend au hasard 12 tuiles du stock à placer.

      - On les pose sur une surface plane. On les encastre mais en les étirant de façon à obtenir entre la première et la onzième tuile, la distance maximale de pose.

      - Nous rapprochons ensuite les tuiles encastrées jusqu’au maximum permis et la nouvelle mesure nous donnera la distance minimale de pose entre la première et la onzième tuile.


  • Inclinaisons:

      - Inclinaison 1: moins de 25 %. Inclinaison non conseillée.

      - Inclinaison 2: entre 25%-80 %. On emploiera au minimum le niveau de fixation A.

      - Inclinaison 3: entre 80%-100%. On emploiera au minimum le niveau de fixation B.

      - Inclinaison 4: entre 100%-173%. On emploiera le niveau de fixation C.

  • Fixation:

    L’inclinaison d’une toiture détermine le niveau de fixation des tuiles nécessaire. Dans les auvents, bords latéraux, faîtages, arêtiers, noues, rencontres avec des parements verticaux et autres points singuliers , il faut fixer toutes les pièces et éviter toujours l’appui sans être maintenues. Pour le reste des pièces, le niveau de fixation dépendra de l’inclinaison.

      A: Il faut fixer toutes les tuiles sur les lattes à l’aide de clous, vis auto perforantes, crochets, etc.

      B: Il faut fixer au moins une tuile sur cinq de façon régulière sur les lattes, à l’aide de clous, vis auto perforantes, crochets, etc.

      C: Les tuiles seront posées sur les lattes (en évitant leur glissement grâce aux talons).

      D: Déconseillé

Recommandations basiques dont il faut tenir compte pour le montage des toitures:

sistème de micro-ventilation

  • La ventilation est l’élément fondamental de contrôle du comportement hygrothermique de la toiture.

  • Le degré de ventilation est décisif : il doit maintenir l’humidité en-dessous du point de saturation pour éviter l’apparition de pathologies constructives.

  • Il doit toujours exister, dans le pan de toiture, un espace entre la charpente et les tuiles qui permette la circulation de l’air sous celles-ci. Placer le peigne métallique ou la pièce céramique anti nid dans la première rangée de l’auvent et dans les noues pour faciliter l’entrée d’air.

  • Les noues, les arêtiers et les rives latérales ne doivent pas être comblés au mortier. Utiliser des bandes autoadhésives en aluminium pour les noues et les arêtiers, et des clous ou des vis pour les rives. Placer des pièces métalliques de support pour les lattes, auxquelles sera fixée la faîtière avec des vis ou des clips. Il est recommandé d’utiliser des closoirs (cales) entre la tuile et la faîtière.

  • Placer sur le closoir (si on l’utilise) et la tuile, la bande d’aluminium autoadhésive perforée qui facilite la sortie de l‘air qui provient de l’auvent.

  • Placer des tuiles de ventilation, à raison d’une au minimum tous les dix mètres carrés.

  • Il faut toujours respecter les pentes minimales recommandées selon la longueur du pan de toiture et la situation géographique de la toiture.

  • Nos tuiles sont mises en place dans divers pais et sont fabriquées conformément aux normes de qualité européennes les plus exigeantes. Elles sont soumises à un contrôle stricte de qualité qui nous permet d’offrir une garantie de 35 ans contre défauts de fabrication ou dégâts dus au gel, à condition de respecter les recommandations de pose à sec, qu’elles ne soient pas hydrofuges et qu’elles respectent les Normes Espagnoles du Code Technique d’Edification ainsi que la Norme UNE 136020 des Tuiles Céramiques.

  • Notre garantie de 35 ans couvre uniquement le remplacement des tuiles en usine, non leur pose.



points de rencontre singuliers

  • Faîtage:

    - Pour la ligne de faîtage il est nécessaire d’utiliser des pièces de finition de la faîtière, avec un système de fixation. Les tuiles de la dernière rangée longitudinale contre le liteau de faîtière se fixeront.

    - - Ensuite, on placera la lame imperméabilisante sur le liteau de faîtière et la tuile qui l’unit au pan de toiture, pour sceller finalement l’union avec la pièce de finition qui assure l’étanchéité totale de l’ensemble avec le recouvrement des pièces ≥ 5cm. (La pièce faîtière s’avancera en sens inverse des vents dominants de la zone). On pourra installer une pièce spéciale de ventilation du faîtage.

  • Arêtier:

    La ligne de l’arêtier suivra les mêmes indications que la ligne de faîtage, en disposant la lame imperméabilisante et ventilée sur le support, et en finissant avec des pièces spéciales, autant à la rencontre avec le faîtage qu’avec le auvent- gouttière.

    Nota: Según Norma UNE 136020:2004

  • Noue:

    La ligne de noue est un point critique de la toiture car c’est là que confluent les eaux des deux pans de toiture ; il faudra donc assurer son étanchéité et éviter l’accumulation de neige. Il faudra réaliser son exécution de bas en haut de la toiture et en veillant à ce que les matériaux qui forment le canal de collecte des eaux se superposent sur une bande de 10cm minimum. Les éléments en question seront fixés aux deux versants et auront un rebord de finition des deux côtés pour éviter l’entrée d’eau par les versants où ils sont ancrés. La superposition se fera autant dans la zone de faîtage que dans celle de l’auvent- gouttière, et terminera par des pièces spéciales. Il devra exister au moins 15 cm de séparation entre les tuiles opposées des deux pans de toiture qui aboutissent à la même noue. On coupera donc les pièces parallèlement à l’axe de la noue et on fixera toutes les tuiles des deux côtés.

qualité

normes:

Toutes nos tuiles répondent aux normes UNE 136020 ou UNE 1304, de caractère obligatoire et qui déterminent les valeurs à atteindre pour chaque paramètre, afin d’assurer la qualité du produit et celle de l’édification où les tuiles sont utilisées.

Toutes nos tuiles sont marquées CE comme il est obligatoire.

L’inscription obligatoire CE indique que le produit est conforme aux exigences essentielles de la Directive 89/106/CEE concernant les produits de construction, et aux spécifications techniques accordées par les États membres.

Le marquage CE est une condition indispensable pour que le produit puisse être commercialisé dans tous les États membres de l’Union Européenne.

Le fabriquant est responsable du marquage CE de ses produits.

Pour obtenir le marquage CE, il faut réaliser les tâches suivantes:

  - Réalisation des essais de type initiaux. ipo.

  - Définition, développement et implantation du Contrôle de Production en Usine (CPU).

  - Essais d’échantillons prélevés dans l’usine selon le plan d’essai prescrit par le CPU. .

  - Certification et suivi du CPU.

  - Déclaration CE de conformité.

  - Marquage CE du produit.

Les essais doivent être réalisés par un Laboratoire d’Essais Désigné par chaque État Membre pour effectuer ces tâches. La marque CE devra apparaître sur l’emballage, en une fiche qui contiendra aussi un supplément d’information sur les caractéristiques du produit.

D’autres marques, également de caractère volontaire, garantissent la qualité du produit qui affiche leur label. La plus importante d’entre elles est la marque N de AENOR.

La marque N exige les points indiqués dans l’Annexe V du Règlement de la Marque RP 34.00, ce qui implique une série de contrôles de la production ainsi que du produit fabriqué.

Le contrôle des produits finis comprend un contrôle interne de la part du fabriquant ainsi qu’un contrôle externe réalisé par les laboratoires accrédités

Pour obtenir la marque N, il est nécessaire de se soumettre à un audit externe du système de qualité, effectué par un organisme accrédité, ainsi qu’un contrôle tous les 6 mois de production.

Pour obtenir la marque N de AENOR, toutes nos tuiles ont été soumises à un processus de contrôle et la fabrication a suivi un système de qualité qui est audité périodiquement.

Tous les produits fabriqués, ainsi que le système de contrôle de production en toitures de tuiles céramiques, obéissent à la totalité des normes espagnoles et donc disposent de la marque N.

Tous les produits fabriqués s’adaptent aux normes légales exigées par les Directives Européennes 89/106/CEE (et la modification ultérieure de la Directive 93/68/CEE) pour les Produits de la Construction, ce qui nous a permis l’obtention de la marque CE.

Nous avons un système de contrôle de qualité solidement implanté qui implique quotidiennement tous nos employés et cadres dans la réalisation de nos objectifs : l’amélioration du produit, la sécurité du processus de production et un respect maximum de l’environnement.

Notre département de développement technique et nos propres laboratoires travaillent au jour le jour dans des projets destinés à offrir des produits innovateurs et à améliorer les caractéristiques des produits actuels (couleur, finition, résistance, facilité de placement, etc.)

Nos entreprises disposent de l’Autorisation environnementale intégrée qui certifie l’accomplissement de toutes les normes sur l’environnement exigibles par la législation en vigueur ainsi que leur engagement envers le respect de l’Environnement.

Prévention et Environnement, normes ISO 9001, OSHAS 18001 E ISO 14001.

Nos produits, étant certifiés par les marques CE et N, certaines pathologies peuvent surgir dû à une mauvaise exécution de l’ouvrage

pathologies:

La pathologie de l’édification est un chapitre de la construction qui étudie les défauts ou les problèmes qui apparaissent dans le bâtiment, pendant ou après sa finition; causes, évolution et symptômes.

Une des exigences que doit accomplir le toit d’un bâtiment, en tant qu’enveloppant supérieur du même, c’est la protection de l’intérieur du bâtiment contre les agents atmosphériques.

Toute erreur dans le toit, qu’elle vienne du projet, des travaux ou de l’entretien, provoquera l’entrée d’eau et l’apparition d’humidités à l’intérieur du bâtiment.

Les causes les plus habituelles donnant lieu à l’entrée d’eau à l’intérieur des bâtiments, par filtration ou pénétration à travers de n’importe quel élément de la toiture, sont :

Les erreurs les plus fréquentes dans les toitures inclinées, réalisées avec des tuiles céramiques, sont une pente faible ou bien un manque de recouvrement entre les tuiles. L’eau de pluie, aidée par le vent, peut remonter la pente et pénétrer par le recouvrement entre les tuiles.

Une autre erreur consiste en une pente excessive pour le type de tuile employée, ou bien par le système de mise en place choisi, pouvant occasionner le glissement des tuiles et laisser des zones du toit sans recouvrement nécessaire pour empêcher l’entrée de l’eau.

C’est aussi une erreur d’installer des caniveaux ou des tuyaux de descente avec une petite section, parce que, en cas de forte pluie, l’eau déborde et peut glisser à l’intérieur du bâtiment, ou bien imbiber les parements de la façade.

La conception ou la réalisation incorrecte des rencontres entre les éléments de la toiture produisent la plupart des erreurs.

Combler avec du mortier les auvents, faîtages et autres zones très exposées aux agents atmosphériques est aussi une erreur très fréquente.

L’utilisation d’un mortier excessivement dosé en ciment, dont la rétraction peut provoquer des fissures dans les tuiles, est aussi une erreur très commune.

Une volée insuffisante de la tuile sur le caniveau c’est une autre erreur dans la réalisation de la toiture.

Afin de prévoir toutes ces causes de mauvaise réalisation de la toiture, il faut prendre les mesures qui garantissent l’étanchéité de l’édification, aussi bien dans le projet comme pendant l’exécution et sa vie utile.

Pour dessiner un toit incliné, il faut tenir compte des recommandations concernant la pente, le recouvrement entre les tuiles, etc., établies dans la normative en vigueur, et d’accord avec les zones pluviométriques où le bâtiment sera construit, ainsi que les recommandations de HERMANOS DÍAZ REDONDO.

Dans la réalisation il faut faire un correct redessine des tuiles, avec une attention spéciale aux point singuliers de la toiture, tels que les rencontres avec les éléments verticaux, comme les noues, les caniveaux, les auvents, etc.

Les saillies des tuiles sur les caniveaux, auvents et pignons, devront avoir une longueur suffisante afin d’éviter les écoulements d’eau sur les parements de la façade.

Il faut toujours considérer les possibles incompatibilités entre les différents matériaux d’imperméabilisation.

Prévoir et préparer des accès au toit pour réaliser les travaux de réparation et d’entretien, tels que le nettoyage annuel des caniveaux, tuyaux de descente et cassolettes pour la collecte des eaux.

entretien

recomendations:

Les tuiles céramiques ne requièrent aucun entretien spécifique car elles maintiennent leurs qualités intrinsèques au fil du temps.

Cependant, pour que l’ensemble des éléments qui forment la toiture accomplisse correctement sa fonction, il est nécessaire d’y pratiquer un minimum d’entretien. Ci- dessous, nous offrons quelques conseils qui, avec la mise en pratique du reste des instructions de ce guide, garantiront l’étanchéité de la toiture.

- L’accès à la toiture n’aura lieu que pour la réalisation des travaux d’entretien.

- À l’heure de réviser la toiture, il faut se déplacer en utilisant les zones où les tuiles sont fixées, ce qui évitera la mobilité et la rupture de pièces.

- Il est recommandé d’utiliser des chaussures antidérapantes pour se déplacer sur la toiture, et de toujours utiliser un harnais. Il faut se déplacer sur le faitage et, exceptionnellement, en marchant sur le dos des tuiles.

- Les endroits prévus sur le toit pour la fixation d’antennes ou objets similaires devront être proches à la zone d’accès. Vous éviterez ainsi des déplacements qui pourraient causer la rupture de tuiles.

- Les systèmes d’évacuation de pluies, tels que gouttières et noues, doivent rester propres et être révisés, surtout aux endroits prévisibles d’accumulation de feuilles, terre, papier, etc.

- Une révision périodique doit être réalisée aux endroits où des membranes ou des bavettes imperméables ont été employés comme solution pour les abergements, pour constater leur état de conservation.

- Il faut éliminer périodiquement les mousses ou lichens qui peuvent apparaître dans les abergements et dans les zones d’ombre de la toiture.

- Le traitement à appliquer en façades et toitures, comme solution ou prévention contre l’apparition de lichens, moisissures ou mousses, doit être un FONGICIDE. Ne jamais appliquer de traitements hydrofuges ou à la silicone qui réduiraient la résistance au gel des produits céramiques.

- Les produits que nous recommandons pour l’élimination de lichens, moisissures ou mousses sont:

  Anti Musgo Henkel AM 2900

  Limpiador de musgos y líquenes ESLO

  Anti Musgo STARWAX

- Si la toiture est ventilée, il faut s’assurer qu’aucun obstacle ne puisse bloquer les orifices d’entrée ou sortie de l’air, et permettre ainsi la correcte ventilation.

- Les tâches d’entretien seront effectuées par du personnel spécialisé apte à réaliser des travaux de réparation ou substitution.

Ce site utilise des cookies, consultez notre politique de cookies ici. Si vous continuez à y naviguer, vous en acceptez les conditions.
Política de cookies +